Le jodo

Le Jodo, ou voie du bâton japonais, est dérivé des combats auxquels se livraient, avec différentes armes, les guerriers japonais, ou samouraï, dans les siècles passés.

Le Jodo peut être pratiqué par toutes et par tous, partout, sans quasiment de limite d’âge ou de condition physique.

Les apports

La pratique du Jodo favorise la prise de conscience de son propre corps. La présence d’un partenaire/adversaire met en œuvre les mécanismes de concentration et de vigilance, ou Zanshin.
Le Jodo développe donc les réflexes, la condition physique (développement musculaire et souplesse allant de pair), la prise de décision rapide par la confrontation sans protection, la gestion des émotions et par-dessus tout le respect de l’autre grâce à une étiquette spécifique aux arts martiaux japonais, qui a été préservée et cultivée dans la pratique du Jodo.
Enfin, le but du Jodo va bien au delà de la maîtrise du bâton et du sabre : il tend à procurer force de caractère et équilibre entre le corps et l’esprit afin que chaque pratiquant atteigne l’épanouissement personnel total.
(source CNK)
Publicités